LIQUIDITE

 

Blandine Blanc Durand dans « Les Echos » du 13 mai 2011 :

Article intitulé : OPCVM : comment évaluer les risques de chaque type de fonds 
« Le risque de liquidité est souvent méconnu, voire oublié alors qu’il est le premier risque de tout investissement », explique Denis Beaudoin, président de Finaltis. Lors de la crise de 2008, les marchés, dont certains figurent parmi les plus fluides (dette interbancaire, marché monétaire...) ont vu leur liquidité se réduire, voire disparaître, sous l’effet d’une défiance généralisée. Or « ce n’est pas l’OPCVM qui est liquide, mais les actifs dans lesquels il investit qui le sont un peu, beaucoup ou... pas du tout ». En d’autres termes, c’est donc la nature des actifs et leurs caractéristiques qui vont conférer à l’OPCVM plus ou moins de liquidité. »

Comme l'indique le site www.agencedecotationisr.com :

Est-ce parce que quelques Français ont gagné ou perdu au Loto que l’on dit au reste de la France qu’elle est plus riche ou plus pauvre ?
En bourse, c’est le cas.
Il suffit de quelques titres échangés à la hausse pour faire croire aux Français que tout va bien…. Ou, que tout va mal si les quelques titres échangés le sont à la baisse.

Rappels :

  1. Le cours de bourse n’a d’importance que pour les « petits » porteurs qui ne suivent pas la masse pour passer leurs ordres boursiers ainsi que pour les investisseurs qui ont effectivement acheté ou vendu leurs titres.
  2. Les évaluations des FCP et SICAV sont fausses car irréalisables pour l’ensemble des porteurs de parts. Souvenez-vous du Loto, ce n’est pas parce que 0,1% des Français ont gagné que l’on dit aux autres qu’ils ont tous gagnés.
  3. Les comparatifs de SICAV et FCP (tels qu’ils sont aujourd’hui) ne sont, bien souvent, que des outils de vente fallacieux.

 

 

 

 


                                                                                        

RCS Annecy TGI 433 670 932 – Code APE 652 F Garantie financière et assurance civile conformes aux articles L530.1 et L530.2 du Code des assurances ORIAS n° 07001739 – L’ensemble du contenu du site www.confiance-courtage.com est protégé par les lois internationales sur les droits d’auteur, les programmes informatiques, les dessins et la protection de la propriété intellectuelle. La copie et la reproduction sont strictement interdites, tant dans la forme, ses idées ou son contenu, totalement ou partiellement, sans un accord écrit de son auteur Christian PIRE. Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5, 2° et 3°a, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement, réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que « les analyses et reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4), cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Ce site n'est destiné qu'à fournir une information, donnée dans le cadre d'une réflexion non officielle. De ce fait, il ne saurait être remis en cause juridiquement et utilisé pour valoriser un portefeuille et moins encore, bâtir un raisonnement d'investissement financier.
Conception web : Aladin Conseils Création site internet Grenoble