Christian PIRE

 

Christian Pire se définit comme un universitaire autodidacte.

Il est le créateur de plusieurs concepts financiers.

Dès janvier 2007, il conseillait de se retirer des marchés financiers. Position réitérée pendant plusieurs mois. Il fût remercié par le Conseil de surveillance de sa société pour être rappelé, par ce même Conseil de surveillance, après le krach qu'il avait prévu!

Aujourd'hui, il continue d'attirer l'attention sur le manque de liquidité des titres et la non faisabilité pour les investisseurs des performances annoncées.
Dans le cadre, d'une "information socialement responsable©" ou de "L'information responsable socialement©", il prône :
- l'obligation pour les journaux financiers de joindre à la variation officielle, la variation ISR (Information Socialement Responsable) prenant en compte les volumes échangés,
- l'obligation dans l'information donnée aux clients sur les titres détenus par les OPCVM (SICAV, FCP...) de stipuler l'indice le liquidité 3L © (voir l'inventaire des fonds sur ce même site)
- la mise en place d'un Label "Performance réalisable©" et d'une catégorie de classification des OPCVM "Performance réalisable©".
Le © sur le label et la catégorie de classification "Performance réalisable©" couvrent les techniques, les méthodes, les raisonnements et les calculs qui consistent à traduire, via une prise en compte des volumes échangés, les cours boursiers en une réalité financière réalisable ou réalisée. Le principe étant ici non pas de donner un cours applicable à tous les porteurs de parts mais un potentiel de réalisation de l'information donnée sur les cours. Raisonnement qui à ce jour est encore iconoclaste.


Et dans d'autres domaines :
- la mise en place par l'Etat d'un Fonds Commun de Placement étatique qui utiliserait les mêmes techniques que les financiers pour augmenter ses ressources,

- l'établissement d'une taxation de 50% sur les gains réalisés sur les marchés dérivés (hors couverture),

- la prise en compte dans l'évaluation des OPCVM d'une pondération de la performance annoncée en fonction du décalage entre les volumes détenus et les volumes échangés sur le marché hebdomadairement (pondération de 25%), les volumes échangés mensuellement (pondération de 50%) et au-delà pondération de 75%,

- la prise en compte de la valorisation ISR pour le calcul des commissions, des honoraires et tout autre type de frais,

- la mention d'une valeur ISR dans les rapports des Commissaires aux comptes,

- la prise en compte de la liquidité des lignes lors des calculs des commissions de surperformance. Seule la surperformance réalisable quotidiennement, validée par le respect des volumes quotidiens, pourrait faire l'objet de commissions de surperformance,

- la libéralisation des taux de rotation des titres. A quoi sert-il de freiner un gestionnaire et lui interdisant de faire son métier sous des prétextes fallacieux de frais prélevés ?


Dernièrement, il a créé le site www.agencedecotationisr.com qui retraite les cours de bourse en fonction des volumes échangés. Le résultat est édifiant! Jugez-en vous même en allant sur le site www.agencedecotationisr.com

mail: c.pire@confiance-courtage.com

Tel : 09 54 15 35 84

 

 

RCS Annecy TGI 433 670 932 – Code APE 652 F Garantie financière et assurance civile conformes aux articles L530.1 et L530.2 du Code des assurances ORIAS n° 07001739 – L’ensemble du contenu du site www.confiance-courtage.com est protégé par les lois internationales sur les droits d’auteur, les programmes informatiques, les dessins et la protection de la propriété intellectuelle. La copie et la reproduction sont strictement interdites, tant dans la forme, ses idées ou son contenu, totalement ou partiellement, sans un accord écrit de son auteur Christian PIRE. Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5, 2° et 3°a, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement, réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que « les analyses et reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4), cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Ce site n'est destiné qu'à fournir une information, donnée dans le cadre d'une réflexion non officielle. De ce fait, il ne saurait être remis en cause juridiquement et utilisé pour valoriser un portefeuille et moins encore, bâtir un raisonnement d'investissement financier.
Conception web : Aladin Conseils Création site internet Grenoble